Wednesday, 30 September 2020

A AFRIQUE

Friday, 24 July 2020 09:49

Mali : la Cedeao dit non à une exigence du peuple malien

Des présidents des pays de la CEDEAO Des présidents des pays de la CEDEAO

Le peuple malien dans les rues depuis quelques mois exige la démission du Président IBK. Le président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Issoufou, présent au Mali ce jeudi 23 juillet avec quatre autres de ses homologues de la sous-région, a rappelé le protocole de la CEDEAO.

« La CEDEAO est régie par un protocole de démocratie et de bonne gouvernance. Ce protocole prévoit qu’il n’y aura pas un changement anticonstitutionnel du pouvoir dans tous les pays de l’espace CEDEAO », a précisé Mahamadou Issoufou le président nigérien à la classe politique malienne.

Toutefois, le président en exercice de la CEDEAO ne désespère pas quant à un bon dénouement de la crise. « Je pense qu’on trouvera de compromis », a indiqué le président nigérien tout en annonçant que d’importantes décisions seront prises à l’issus du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEDEAO qui se tiendra lundi prochain par visio-conférence.

Du côté de l’opposition, on reste catégorique. Au sortir des rencontres, l’imam Dicko, figure de la contestation qui réclame depuis presque deux mois la démission du président IBK et de son régime a indiqué que les lignes n’ont pas bougé. il promet fidélité au peuple malien.

« Je l'ai dit et le redis, nous sommes un peuple debout, nous ne sommes pas un peuple soumis ou résigné. Je préfère mourir martyr que de mourir traître. Les jeunes gens qui ont perdu leur vie ne l'ont pas perdue pour rien [...] je pense que rien n'a été fait pour le moment », a-t-il promis.

Atha ASSAN

 

Last modified on Friday, 24 July 2020 09:52

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook