Friday, 25 September 2020

E EDUCATION

Sunday, 22 December 2019 09:32

La Politique nationale d’alimentation scolaire fait le bonheur des enfants

Dans la continuité de la consolidation de la mesure de gratuité de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire, le Togo a élaboré et validé en Juillet 2013 une Politique nationale d’alimentation scolaire (PNAS) pour la période 2014-2022.

Elle a pour vision de permettre à chaque élève d’accéder à une alimentation suffisante et nutritive, lui permettant de satisfaire à la fois ses besoins énergétiques et ses préférences alimentaires et de contribuer à l’amélioration des performances scolaires, au maintien d’un environnement sain, au développement de liens fonctionnels et dynamiques entre l’agriculture, les productions locales et les repas scolaires.

  Dans les limites de la période couverte par la SCAPE (2013-2017), la cible en 2017 est de 20% contre 4,2% en 2013. La politique nationale d'alimentation scolaire cible toutes les régions économiques et d’éducation, et s'applique à tous les enfants d'âge scolaire et préscolaire. Un comité de pilotage composé des acteurs des secteurs du développement à la base, de l’éducation, la santé, ainsi que les faitières d’association des parents d’élèves a été mis en place dans le cadre de l’opération "Repas scolaires" du PDC.

Pour le compte de ce programme national d’alimentation scolaire 82,5 millions de repas chauds ont été distribués, selon les chiffres communiqués en Mai en Conseil des ministres. Les données présentées révèlent également que l’effectif des élèves bénéficiaires s’élève à  91.666 répartis dans 304 écoles sur toute l’étendue du territoire. Quant au taux de couverture, il est de l’ordre de 6% des effectifs des écoles primaires publiques du Togo.

Par ailleurs, il faut souligner que l’évaluation des cantines scolaires a établi un effet positif sur les indicateurs scolaires et l’état nutritionnel des écoliers. En effet, le programme a contribué à une augmentation des effectifs scolaires d’environ 9,4 % dans les écoles bénéficiaires, contre moins de 7,5 % dans les écoles non bénéficiaires. Le programme contribue également à la couverture des 2/3 des besoins en alimentation des enfants selon les données de l’OMS.

Estelle DOSSOU

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook