Tuesday, 22 October 2019

P POLITIQUE

Tuesday, 27 August 2019 16:37

TAAMA : « le NET seul, ne peut pas gagner face à l'UNIR »

Gerry Taama, Président du Nouvel Engagement Togolais (NET) Gerry Taama, Président du Nouvel Engagement Togolais (NET)

Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama affirme que ni son parti ni autre formation politique de l’opposition  ne peut pas gagner les élections présidentielles de 2020 seule face au candidat du parti Union pour la République (UNIR). Il était l’invité de l’émission Audi-actu ce mardi 27 août sur Victoire Fm.

Selon le premier politique investi pour être candidat à l’élection présidentielle de 2020 au Togo, son parti, « le NET à lui tout seul ne pas gagner face à UNIR ». Honnêtement, poursuit Gerry Taama, « aujourd’hui je ne vois pas une formation politique de l’opposition qui peut gagner au premier tour les élections face à l’UNIR ».

Ainsi, l’opposant invite ses pairs à s’inscrire dans la logique du ‘’vote de sympathie’’. « Quand vous avez deux tours, les gens votent au premier tour pour leur cœur et au deuxième tour pour le candidat utile. Le vote de sympathie va morceler l’électorat », a-t-il insisté.

Gerry Taama soutient son idée avec les réformes constitutionnelles adoptées le 08 mai dernier. « Une nouvelle donne est intervenue sur l’arène politique togolaise.  C’est l’adoption des réformes constitutionnelles notamment l’article 60 qui nous lie aujourd’hui qu’on peut faire des élections à deux tours. Quand vous prenez l’ensemble des pays de la sous-région, c’est grâce au mécanisme de deux tours qu’on arrive facilement à l’alternance. Je pense au Bénin, au Sénégal, à la Côte-d’Ivoire. La plupart du temps, les partis au pouvoir ne sont jamais battus au premier tour mais c’est au deuxième tour que l’union de l’opposition obligatoire finit par avoir l’alternance », a-t-il soutenu.  

Avec la nouvelle donne, dit le président du NET, si tous les partis politiques vont travailler sur le terrain et ratisser large, nous serons contraints à aller à un deuxième tour. « Le parti au pouvoir aura moins de 50% pour pouvoir passer au premier tour et en ce moment l’union de l’opposition va s’imposer et automatiquement  au deuxième tour. La seule chose qui permet d’avoir une alternance c’est la possibilité de ratisser large », a accentué Gerry Taama.

Faut-il le souligner, Gerry Taama est président du groupe parlementaire NET-PDP.

Atha ASSAN

Last modified on Tuesday, 27 August 2019 16:51

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook