Wednesday, 30 September 2020

S SOCIETE

Tuesday, 28 July 2020 16:23

Mifa : 02 ans de mise en œuvre couronnés de résultats reluisants

L’agriculture est l’activité de base au Togo. Plusieurs outils comme le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (Mifa) ont été créés pour rendre le secteur beaucoup plus productif. Aujourd’hui, s’il contribue à hauteur de plus de 40% au Produit intérieur brut (PIB), c’est en partie grâce à ces outils dont bénéficient les populations. En deux (02) ans d’exécution (de juin 2018 à juin 2020), le Mifa a impacté les activités agricoles et les Togolais ont repris du poil de la bête.

Créé pour soutenir et structurer le secteur, le Mifa a permis de mener des actions qui ont résolu tant soit peu les problèmes de financement auxquels est confronté le secteur. Les résultats obtenus en six (06) mois d’exécution ont concouru à la transformation du mécanisme en société anonyme avec un capital de dix (10) milliards de francs CFA.

 Aujourd’hui, on se rend compte que le secteur jouit d’importants financements de la part des institutions financières et les capacités des acteurs sont renforcés. Le Mifa a permis de répondre aux besoins du marchés grâce à une meilleure structuration des maillons. Plus encore, neuf (09) institutions financières nationales ont alloué plus de 14 milliards de francs CFA à 144.000 acteurs (toute filière confondue) dont 125.000 producteurs. Les activités du mécanisme ont permis de créer près de 162.678 emplois directs et indirects et d’améliorer significativement le revenu et les conditions de vie des agriculteurs.

Intensification des actions en 2020

La nouvelle ambition des autorités est de renforcer davantage le rôle de l’agriculture dans la création de richesse. Cela passe par l’amélioration des conditions de vie des acteurs à travers le développement de produits d’assurance (assurance maladie, assurance agricole et prévoyance sociale). En cette période de crise sanitaire, le Mifa a participé à la mise en œuvre du plan d’urgence du gouvernement dans le secteur agricole. De petits producteurs ont déjà eu accès aux intrants agricoles et aux services de mécanisation dans les filières stratégiques comme le maïs, le soja, le riz et le coton.

Pour l’année 2020, les responsables veulent atteindre le financement de 50 milliards de francs CFA en faveur de 400.000 acteurs et créer 450.000 emplois. Sur ces 50 milliards, le Mifa a déjà introduit un portefeuille de projets d’une valeur de 30 milliards de francs CFA auprès des institutions financières. Il envisage également de renforcer sa présence à l’intérieur du pays à travers la mise en place de nouvelles antennes préfectorales.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook