Tuesday, 22 October 2019
Monday, 05 August 2019 09:43

Agblevon Daniel fraie la voie des agropoles d’oranges avec le projet « Oranger »

Agblevon Daniel , le porteur du projet "Oranger'' Agblevon Daniel , le porteur du projet "Oranger''

Fonctionnaire, Agblevon Daniel pense déjà sa retraite et celle des autres employés de l’Etat comme lui avec le projet  ‘’Oranger’’. Il  appelle les bailleurs de fonds et propriétaires terriens à fédérer pour la création d’une  filière ‘oranger’ au Togo  et installer des agropoles qui n’existent pas encore.

En effet l’orange est l’un des fruits très consommés partout dans le monde et au Togo. S’il est cultivé dans quelques localités avec succès (dans la région des plateaux), la production est loin de combler le besoin de la consommation et encore moins l’importation. Selon les statistiques de l’Institut Supérieur d’Agriculture de Lille (ISA), la ville de Kpalimé (120 km au Nord-ouest de Lomé) a produit 12100 tonnes d’orange en 2004. Un chiffre qui est loin de classer le Togo parmi les pays reconnus producteurs d’oranges.

Et c’est justement ce constat qui pousse l’entrepreneur à agir.  « Les orangers parce que d’après nos investigations, nous constatons que ce fruit n'est pratiquement pas cultivé au Togo alors que la demande est très forte. Conséquences ? Nous dépendons des pays voisins notamment le Bénin et le Ghana. Paradoxalement nous avons les mêmes conditions climatiques et les mêmes sols. Tout le monde se tourne aujourd’hui vers les cultures de rente qui nécessitent contrairement à l'orange, une transformation avant leur consommation. Aussi en termes de production, l'oranger est porteur. À titre d'exemple sur un hectare de plantations, on peut avoir jusqu'à 2 à 3 millions de chiffre d'affaire par récolte », indique M. Agblevon  Daniel.

Il s’agit avec ‘’Oranger’’ de préparer les vieux jours des travailleurs de l’Etat et de la diaspora. Il est un fait que ces premiers une fois à la retraite ont de plus en plus du mal à débarrasser le planché par peur de la misère. « Ce projet les aideront à mieux préparer leur retraite, c’est pourquoi nous les invitons à y investir. A titre d’exemples,  pour ceux qui ont 15 ans de carrière révolue, ils peuvent commencer par toucher des chèques de 2 à 3 millions par hectare et par  récolte à partir de leur Vingt deuxième année de carrière. Et ceci pendant la durée de vie de l’oranger qui est de 25 à 30 ans », renseigne le consultant.

En plus des oranges, le promoteur d’ « oranger » associe l’apiculture qui favorisera la polarisation ou la fécondation rapide des fleurs pour donner les fruits.

Un appel à manifestation d’intérêt

Malgré l'appui technique de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA), de l’Institut de Conseil d’Appui Technique (ICAT), de la Direction des Filières Végétales (DFV), de la Direction des semences et des plants, et celui de la Direction de l'élevage et de la pêche, le jeune projet se heurte à des difficultés de financement.

« Nous souhaitons bénéficier de l'appui capital du ministère de l'agriculture notamment du programme MIFA pour apporter une crédibilité au projet et aussi assurer sa parfaite réussite. Ce projet cadre parfaitement avec l'axe 2 du PND qui consiste à Développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives », indique le promoteur d’ « oranger ».

Agblevon Daniel est diplômé de l’Université ULCO Côte d’ Opale en France. Il est gestionnaire comptable et logisticien. Agent de Développement et fonctionnaire au Centre Administratif des Services Economiques et Financiers (CASEF). Responsable du cabinet WESAGLORY CORPORATION, un cabinet de comptabilité gestion logistique spécialisé dans les formations entrepreneuriales marketing stratégies et  en charge du projet ''entrepreneuriat agricole pour le secteur de l'administration publique et la diaspora, il est initiateur de la ferme  GLORY Farm. Consultant en réalisations des projets, Agblevon Daniel est en charge des projets « Éveil de la conscience Entrepreneuriale en milieu religieux » et « Formation et orientation en entrepreneuriat agricole pour le secteur de l’administration publique ».

Eyram Denise

Last modified on Monday, 05 August 2019 09:44

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook